Les brasseries

@Locaverre 2018

  • facebook
  • Twitter Round
  • googleplus
  • flickr
04.02.3 logos LEADER RARA Europe.jpg

« Est-ce que nous jetons notre verre après avoir bu dedans ? Non ? Et pourquoi jetons nous notre bouteille une fois l’avoir vidée ? »

C’est lors d’une soirée Start’up de territoire, que des producteurs et citoyens engagés en Drôme Ardèche se sont posé cette question. Ils ont alors questionné autour d’eux … les producteurs de fruits, les brasseurs artisanaux, les viticulteurs, les consommateurs, les magasins… , et ce sont rendus compte que ce sentiment de gâchis était  massivement partagé.

Ils ont alors pensé à réintroduire le système de consigne de verre qui incite le consommateur à rapporter la bouteille au point de vente afin qu’elle soit collectée, lavée puis réutilisée par le producteur. L’association Locaverre est née !

Certains s’en souviennent peut être mais la consigne a existé en France. Les années 1960, marquées par l’essor de la société de consommation voient l’entrée du « tout jetable ». L’emballage à usage unique devient un argument de vente. Ainsi, en 1963, un fabricant d’huile en bouteille vante les avantages de la bouteille non consignée : « C’est plus sûr : non consignée, la bouteille ne sert que pour vous, elle ne sert qu‘une fois ; vide, on la jette, elle ne revient pas ». *

 

Non, la bouteille consignée est sûre, mais elle est surtout moins énergivore !

En lançant le projet Ma bouteille s’appelle Reviens, nous faisons le choix de :

  • Travailler avec les producteurs de produits locaux

  • Réduire l’impact sur l’environnement et les déchets

  • Créer de l’activité non délocalisable

 

Alors, tout n’est pas simple. Aujourd’hui, les bouteilles vendues neuves sont souvent trop fragiles pour être consignées, les étiquettes autocollantes sont difficiles à enlever au lavage, il n’existe pas de fabriquant de machine en France…

Mais c’est ce qui rend cette aventure passionnante !


Merci aux producteurs qui nous font confiance et aux citoyens prêts à changer de manière de faire pour rendre la consigne possible.